Brève biographie de Lama Samten Yéshé Rinpoché

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Lama Samten Yéshé Rinpoché est né sur la montagne, au cœur de la nature, entouré d’animaux sauvages dans un endroit reculé du Tibet où ne vivaient que trois familles. Son père ‒ grand pratiquant ‒ commence à lui apprendre à lire et à écrire, tout en lui expliquant le karma et en lui faisant réciter des mantras.

À l’âge de 9 ans, Rinpoché entre au monastère de Dura où il reçoit les enseignements (Tsa-Lung Trul-Khor, pratique de toumo, etc.), initiations et transmissions principalement par Truku Ayung Rinpoché, Lama Kalsong Gyaltsen Rinpoché et Lama Thutop Namgyal Rinpoché aux monastères de Shaza et de Yeshe Gompa.

En 1994, Lama Samten arrive au monastère de Menri où, pendant 16 ans, il reçoit les enseignements, initiations et transmissions de Sutra, Tantra et Dzogchen par Sa Sainteté le 33e Menri Trizin Rinpoché, chef spirituel de la lignée Bön, Lopön Tenzin Namdak Rinpoché, Menri Pönlob Rinpoché, etc.

Là-bas, il est formé à la réalisation de mandalas, à la calligraphie, à l’astrologie et à la médecine tibétaines.

Rinpoché est désigné Maître de danses sacrées, puis oumzé (Maître de chant et de musique spirituelle, responsable des rituels, retraites, discipline, etc.) par Sa Sainteté le 33e Menri Trizin Rinpoché.

En 2004, il est élu Vice-président de l’école de dialectique du monastère de Menri (débats) par les étudiants qui l’éliront Président en 2005.

Rinpoché a enseigné le Dharma, le chant et la musique spirituelle (ché-chen) ainsi que les danses sacrées aux moines de  Menri.

Lama Samten sortira major de sa promotion en 2010, année d’obtention de son diplôme d’enseignement supérieur de Docteur en Philosophie Tibétaine Bön (guéshé). Il voyage aujourd’hui en Europe pour faire rayonner les enseignements. En 2014, il fonde Tazig Samten Ling, premier centre bouddhiste Bön du sud de la France.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page